Véronèse Titien Tintoretto

 

Cette présentation trouve son origine dans une exposition ayant eu lieu au Louvre il y a une dizaine d'années : Rivalités à Venise. Un site existe encore qui rappelle ce que contenait cette exposition. Son adresse est donnée à la fin de l'exposé.

Ces 3 peintres ont marqué l'âge d'or de la peinture vénitienne, dans des styles complètement différents. Il est étonnant qu'ils aient été presque contemporains, en tout cas ils se sont connus et ont été parfois rivaux pour obtenir des commandes.

Titien (1488?-1576) le plus ancien et le plus célèbre des trois, a vécu très vieux, suffisamment pour se comparer à ses jeunes compatriotes. Quand ceux-ci arrivent à maturité, il a déjà considérablement fait évoluer son style. Ses tableaux, avec la vieillesse, vont perdre ce "fini" qui le caractérisait au début du 16ème siècle. Ils ressembleront de plus en plus à des tableaux "impressionnistes". Le Saint Jérôme qui figure dans la présentation en est un bon exemple. Par contre "les pélerins d'Emmaüs" peint en 1530, est beaucoup classique, comme l'est sa grande toile à l'Accademia, "La Présentation de la Vierge au Temple", qui date de la même époque.

Véronèse (1528-1588) a un style propre, qui mélange le classicisme renaissant que l'on trouve chez Raphael, élaborant des tableaux très bien structurés, avec un certain monumentalisme dans les figures, qu'on pourrait faire remonter à Michel Ange, des points de vue "par en dessous" (contreplongée), qui paraissent parfois une coquetterie "maniériste", et surtout un traitement très personnel des couleurs où dominent les tons clairs. Ceux-ci rendent ses tableaux très lumineux et assez reconnaissables.  Enfin quand le sujet s'y prête (et même quand il ne s'y prête pas parfois, voir le "Banquet chez Levi" au musée de l'Accadémie à Venis) ses peintures sont "mondaines" : il rajoute une foule de personnages en habit somptueux d'époque, dignes représentant de l'aristocratie vénitienne qui lui payait ses tableaux.

Tintoretto (1518-1594) est le seul des trois qui soit né à Venise (Véronèse est né à Vérone comme son nom l'indique, et Titien à Pieve di Cadore, dans la province de Belluno, au nord de Venise). Il est tout imprégné du style maniériste qui prévaut à l'époque (et dont les chefs de file sont Parmigiano, Pontormo, Rosso Fiorentino, Giulio Romano...). Ce style se caractérise par l'allongement des silhouettes, des attitudes "contorsionnées", des contrastes de couleurs "acides". Mais Tintoretto apporte une rapidité de touche au service d'une conception dramatique de son sujet. Il capte un instant, en général tourmenté, un "climax" diraient les Anglo-Saxons. Cet effet est renforcé par un usage intense des contrastes de lumière et d'ombre, en général très impressionnant. Ses tableaux provoquent toujours une grande surprise et souvent une émotion.

Le PDF de l'exposé :VttVtt (2.03 Mo)

 

 

 

 

Ajouter un commentaire