Orsay : collections privées

Le musée d'Orsay était une gare, et certains jours (par exemple le mardi, quand le Louvre est fermé) on a l'impression d'y retrouver l'ambiance des grands départs en vacances, même cohue, même bruit de fond de conversations tronquées et superposées. Il manque juste le "jingle" de la SNCF.

Pourtant, dans certains endroits du musée, on a un sentiment de bien être et de quiétude, loin des piétinements de la foule devant la "Nuit étoilée" de Van Gogh, le "Déjeuner sur l'herbe" de Manet, ou le "Bal du Moulin de la Galette" de Renoir.

Car Orsay réserve à certains grands donateurs privés  des salles où sont présentées leur collection. On a ainsi un petit compendium d'oeuvres de Monet, Van Gogh, Bonnard,et bien d'autres, un petit Orsay dans le grand, en quelque sorte. 

Dans la présentation suivante, on s'est focalisé sur les oeuvres de paysage  de  deux de ces collections, Kaganovitch et Meyer (salles 67 et 68, aile droite, deuxième étage). 

La présentation:Orsay collections privees (1.48 Mo)

Ajouter un commentaire

Anti-spam