Cortona, Rubens, Poussin

Dans cet exposé sont comparés 3 peintres contemporains du XVIIème siècle, deux considérés comme "baroques", Pietro da Cortona et Rubens, et un perçu comme l'un des plus grands représentants de "l'art classique", Poussin.

Le thème choisi est celui de l'enlèvement des Sabines, au moment de la fondation de Rome, par les nouveaux colons, et ce à l'instigation de leur chef Romulus. Celui-ci cherchait à créer un peuple et les colons manquaient de "femmes" . D'où l'idée de Romulus d'en enlever chez les peuples voisins. C'est donc un sujet un peu mythique, censé avoir un contenu moral à la fin, comme c'était le cas au XVIIème siècle pour ce genre de tableau, dit "tableau d'histoire".  Ce contenu moral n'apparaît pas immédiatement. En réalité, l'enlèvement ne représente qu'un épisode. La suite c'est que les Sabins, furieux, feront la guerre aux Romains mais que les Sabines s'interposeront entre leurs pères, leurs frères et leurs nouveaux époux, pour rétablir la concorde et préparer l'essor de Rome. 

C'est donc une scène de violence (rapt), avec beaucoup d'animation qu'ont peinte nos trois artistes. On peut supposer que les peintres dits "baroques", qui aiment le mouvement et privilégient les effets, seront plus à l'aide avec ce type de sujet qu'un peintre classique comme Poussin, qui préfère les thèmes  méditatifs à haute valeur morale ou philosophique. On va s'apercevoir qu'il n'en est rien.

Le fichier PDF: Trois enlevements baroques 2Trois enlevements baroques 2 (860.39 Ko)

Le fichier PPS: Trois enlevements baroques 2Trois enlevements baroques 2 (2.18 Mo)

 

Ajouter un commentaire